Top des endroits à ne pas manquer au Maroc

Vous voulez aller au Maroc, mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous allons vous aider à prendre votre décision dans ce post.

Voyage au Maroc, des médinas aux montagnes de l’Atlas

Le Maroc est un paradis sensoriel situé dans la région du Maghreb en Afrique du Nord. C’est le pays africain le plus accessible en Europe et il attire un large éventail de clients. Des panoramas sahariens à couper le souffle aux anciennes médinas de Fès et de Marrakech, c’est une nation qui regorge d’aventures pour tous les goûts !

Le Maroc est un plaisir pour les sens. C’est le pays africain le plus accessible en Europe, avec une clientèle éclectique. Des spectaculaires panoramas sahariens aux anciennes médinas de Fès et de Marrakech, c’est une terre débordante d’aventures pour tous les goûts !

Les villes à ne pas manquer durant votre séjour

Un court séjour au Maroc ne suffit pas pour appréhender l’étendue du pays. Avec tant de curiosités uniques à découvrir ville par ville, quartier par quartier, on peut être tenté de revenir.

Casablanca

Située à l’intersection de deux villes historiques, Casablanca a une longue histoire. La petite médina a conservé son caractère musulman tout en gardant ses nombreux commerces. Depuis les remparts, admirez la ville contemporaine, qui contraste avec l’architecture coloniale des années 1930. La plus haute structure religieuse du monde, la mosquée Hassa II, érigée en 1993 et conçue par le Français Pinceau, est visible vers la corniche.

Le monument est situé sur l’océan, et il s’élève à environ 10 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son minaret de 200 mètres de haut est doté d’un rayon laser qui pointe vers La Mecque. Malgré la richesse des matériaux utilisés pour la décoration (330 000 m2 de carreaux de terre cuite vernissée, 240 000 m2 de plâtre), il est très élégant : 330 000 m2 de carreaux de terre cuite vernissée, 240 000 m2 de plâtre et 173 000 m2 de bois.

A lire aussi : Comment choisir une croisière méditerranéenne à Marseille ?

Explorer Rabat

à 280 kilomètres de Tanger, la ville impériale de Rabat est la capitale du Maroc. Depuis 1912, elle est la capitale du pays et a presque atteint ce statut sous le règne de Yacoub el Mansour.

L’entrée ocre de la casbah d’Oudaia est un spectacle qui évoque l’époque. Avant de revenir à la rue des Consuls, arrêtez-vous au café Moor pour une vue sur l’estuaire du Bou Regreg. Des tapis y sont en vente.

La tour Hassan II est située sur une esplanade qui devait servir à la construction de la plus grande mosquée du monde sous le règne du sultan Yacoub el Mansour. La hauteur inachevée du minaret est de 44 mètres.

La dépouille du roi est conservée au mausolée Mohamed V, ouvert aux non-musulmans, qui abrite le tombeau du roi, en onyx blanc, dans une chambre funéraire surmontée d’une arche éclairée par des vitraux. En fin d’après-midi, ne manquez pas la nécropole de Chellah. Un minaret en faïence polychrome s’élève parmi les arbustes d’un jardin en terrasse.

La ville de Fès

Fès est la capitale culturelle du Maroc. Il vous faudra au moins deux jours pour la découvrir, mais le voyage en vaut la peine. Continuez à longer les remparts de pierre ocre et visitez ensuite les tombeaux mérinides. La vue imprenable s’étend des ruines de la nécropole sur « la plus impériale des cités impériales » La foule de Fès el Bali s’affaire dans les petites rues et ruelles qui mènent au quartier Qaraouiyin à l’intérieur de ses murs.

Dans la médina, vous passerez par le marché des teinturiers avant de rejoindre la place Seffarine, qui abrite une pléthore de commerces de cuivre. Viennent ensuite les rues des tanneurs, de la menuiserie et du henné jusqu’à la Medersa el Attarin, une école coranique construite au XIVe siècle et dont le sol est recouvert d’une exquise mosaïque.

Fès : que faire?

Enfin, allez au souk des tanneurs et n’hésitez pas à leur rendre visite dans un joli bassin avec des parures traditionnelles. La médina (quartier arabe) de Fès est immense. Flânez dans ses nombreuses ruelles et découvrez des merveilles architecturales, des palais, des mosquées et des caravansérails.

Contemplez les murs rouges et les souks de Marrakech

La fumée de la place Jemaa El Fna s’élève alors que le soleil se couche sur Marrakech, et les lumières de la Koutoubia s’allument. Les habitants de Marrakech migrent vers la célèbre place tandis que les souks colorés se vident.

Les palais, en revanche, restent obstinément muets, chargés d’histoire. C’est là que l’on découvre tout le charme de Marrakech, qui semble se réveiller après une journée passée sous le soleil et dans les gaz d’échappement des automobiles. La ville impériale est divisée en plusieurs quartiers, blottis au pied du Haut Atlas. La médina, entourée de fortifications massives, est considérée comme la partie la plus authentique de Marrakech. C’est dans les souks que vous trouverez les attractions les plus populaires de Marrakech : le palais de la Bahia et les tombeaux saadiens, entre autres.

Au-delà de la citadelle, au nord, se trouve la médina de Sousse. Cette zone classée par l‘UNESCO abrite également des riads, ou maisons traditionnelles transformées en maisons d’hôtes pour les touristes. Le quartier de l’Hivernage est une zone résidentielle avec des villas de luxe et des hôtels touristiques à l’ouest de la ville ancienne.

Découvrir le nord de la ville

Le quartier de Guéliz, situé au nord, est un quartier moderne où plusieurs hôtels, restaurants, cafés et commerces de style européen prospèrent le long de l’avenue Mohammed IV. Enfin, il y a environ 13 000 hectares de palmeraies au nord du centre ville. Elle a été progressivement réduite par le développement touristique chaque année et contient maintenant un certain nombre d’hôtels et de maisons de vacances ainsi qu’un fantastique terrain de golf conçu par Robert Trent Jones.

De multiples activités sportives

Les montagnes de l’Atlas offrent aux visiteurs de nombreuses possibilités d’activités de plein air, notamment le tennis, l’équitation, le quad, le karting, la randonnée et le ski. Marrakech est une ville qui peut être vécue toute l’année grâce à son climat.

Explorer Agadir , ses parcs nationaux et ses plages

Agadir, qui est souvent appelée « la plus importante destination touristique du Maroc », est située sur la côte atlantique, à peu près à mi-chemin entre Marrakech et Essaouira. C’est le plus grand port du Maroc. Agadir a été presque rasée par un énorme tremblement de terre en 1960, mais elle a ensuite été reconstruite, perdant ainsi une partie de son attrait d’antan.

Que faire à Agadir ?

La grande majorité des visiteurs d’Agadir viennent pour la plage et un repas sous forme de buffet. Pour être honnête, il n’y a pas grand chose d’autre à faire à Agadir. Les sports nautiques sont les principales activités et vous trouverez pratiquement tous les types de sports proposés dans les nombreux hôtels, sur la promenade du bord de mer ou sur la plage.

En dehors de cela, il n’y a que trois attractions majeures dans la ville elle-même. La première est le Jardin d’Olhao, qui rend hommage à la ville portugaise jumelée et possède un modeste musée d’histoire. Le port de pêche, le port le plus important du Maroc, est un spectacle étonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *